Archives
 

articles

[vc_row css_animation="" row_type="row" use_row_as_full_screen_section="no" type="grid" angled_section="no" text_align="left" background_image_as_pattern="without_pattern"][vc_column][vc_column_text]

Comment parler de solidarité internationale sans jouer le rôle de bonne conscience proposé par les institutions de l’État et de l’Économie?

Comment penser notre implication lorsque nous sommes issu.e.s d’une culture dominante qui s’est construite sur des siècles de génocides?

Comment assumer une situation de privilégié.e.s tout en souhaitant ébranler la société qui rend cette situation-même possible?

Et si l’on commençait par admettre qu’il y a certaines réalités bien vivantes que l’on ne pourra jamais saisir, certaine sensibilité au monde que l’on ne peut pas toucher et certains langages que nous ne sommes pas aptes à comprendre...