Archives

Rapport annuel 2012-2013

L’ex-général Otto Pérez Molina est devenu président du Guatemala à compter de janvier 2012. Élu pour sa politique de bras de fer (mano dura), il dirigerale pays jusqu’en 2016. OttoPérez Molina est associé à l’extrême droiteguatémaltèque très proche des militaires et de la classe dominante qui contrôle le pays.Le bilan des dix-huit premiers moisdu gouvernement de Pérez Molina s’est soldé parl’augmentation des assassinats, culminant avec une moyenne de 17 assassinats par jour pour lapériode de janvier à juin 2013. Le régime s’est aussi caractérisé par l’utilisationde la force dans de nombreux conflits.

Visionnez le rapport :