Tragédie au foyer d'accueil "Hogar Seguro"

Le 8 mars 2017, alors qu'on célèbrait au Québec la Journée internationale des femmes, une vingtaine de filles sont décédées lors d'un incendie au foyer d'accueil "Hogar Seguro Virgen de la Asuncion" sous la responsabilité de l'État du Guatemala. Alors que les heures s'écoulaient, le bilan ne cessait d'augmenter. Aujourd'hui, 16 mars, le décompte officiel s'élève à 40 filles tuées, plusieurs dizaines de blessées graves et 9 filles enceintes sauvées.

Le 9 mars, des personnes se sont rassemblées devant le consulat du Guatemala à Montréal pour démontrer leur tristesse et leur colère face à cette tragédie.

Voici quelques photos.  



Pour en savoir plus sur le contexte de la tragédie, lire cet article paru dans Le Monde, avec une contribution de Loic Malhaire. "Guatemala : On suppose que le foyer d'accueil pour enfants était une plaque tournante d'un réseau de prostitution".


De nombreuses actions ont été organisées à travers le monde pour décrier la situation. Voir cet article du Centre des médias indépendants du Guatemala qui répertorie les actions, avec une mention à celle organisée à Montréal. "Indignación internacional grita : Fue el Estado".

Une commémoration aura lieu ce samedi, 18 mars. Voir les détails ici.  



Fichier attachéTaille
1.jpg2.2 Mo
2.jpg116.57 Ko
4.jpg93.73 Ko