Nouveau rapport : 15 ans de violences liées aux projets miniers canadiens en Amérique latine

Plus de 400 incidents de violence liés à des projets miniers canadiens au cours des quinze dernières années

Un nouveau rapport intitulé « La Marque Canada » suggère que de la violence généralisée fait partie du cours normal des activités de nombreuses compagnies minières canadiennes opérant en Amérique latine.

Un nouveau rapport du groupe Projet Justice et Responsabilité des entreprises (« Justice and Corporate Accountability Project ou JCAP »), un groupe offrant de l’aide juridique affilié à la Faculté de droit Osgoode Hall Law School, rapporte des cas d’assassinats et de répression violente en réponse aux opposants à divers projets miniers à l’étranger.

Principales conclusions du rapport :
Les statistiques recueillies concernant l’impact des projets miniers canadiens situés en Amérique latine sur des individus démontrent qu’entre 2000 et 2015 il y a eu :
· Au moins 44 décès, dont 30 aurait été l’objet d’un meurtre que nous qualifions de
« ciblé » ;
· Plus de 400 cas de blessure (en dehors des accidents de travail) ;
· Plus de 700 individus auraient fait l’objet d’accusations criminelles incluant des arrestations et détentions.
Le rapport a également recueilli des statistiques distinctes sur la façon dont les compagnies cotées en bourse respectent leur devoir de rapporter les incidents négatifs à leur projet pour les années 2000 à 2015 :
§ Seulement 24,2 % des décès et 12,3 % des blessures associées à leurs opérations apparaissent dans leurs déclarations officielles avec les commissions des valeurs mobilières.

Le lien vers le rapport complet:
https://justice-project.org/the-canada-brand-violence-and-canadian-mining-companies-in-latin-america/