Archives
 

Le Conseil d’administration

L’Assemblée générale annuelle est la première instance décisionnelle de l’organisme. Ses membres sont appelés à élire les membres du Conseil d’administration, composé de neuf postes.

 

Le C.A. assure donc la gestion de l’organisme, assurant le suivi administratif, financier et au plan des ressources humaines, appuyant la mission par de l’engagement bénévole et supervisant la mise en œuvre des plans d’action du PAQG.

 

Voici la composition du Conseil d’administration élu le 4 novembre 2017 lors de l’Assemblée générale annuelle :

 

Laurence Guénette

Présidente

Laurence Guénette a été accompagnatrice au Guatemala en 2007 et en 2009, et a milité au sein du PAQG au Québec depuis 2006. Elle est détentrice d’un baccalauréat en relations internationales et droit international et d’une maitrise en Droit et Société, complétés à l’UQAM. Elle travaille actuellement comme Chargée de programme chez Equitas, où elle est responsable du Programme international de formation aux droits humains

 

Nelly Marcoux

Vice-présidente

Nelly a fait des études en droit et détient une maîtrise en gouvernance autochtone de l’Université de Victoria. Elle travaille à titre bénévole et professionnelle en soutien aux luttes des peuples autochtones et des défenseures des droits humains depuis plus de quinze ans. Elle est membre du PAQG depuis 2004.

 

Mélisande Séguin

Trésorière

Mélisande Séguin est étudiante à la maîtrise en droit international de l’Université du Québec à Montréal. Ses intérêts de recherche portent sur les résistances de femmes autochtones face à l’extractivisme et les approches féministes et décoloniales en droit international. Elle travaille également en tant que formatrice en sécurité numérique pour des mouvements sociaux et organisations de solidarité internationale. Elle s’implique auprès du PAQG depuis 2014.

 

Amélie Prévost

Secrétaire

Amélie Prévost est étudiante et présentement finissante au baccalauréat en relations internationales et droit international à l’Université du Québec à Montréal. Elle a été accompagnatrice et observatrice internationale des luttes pour le respect des droits humains au Guatemala dans le cadre du Projet d’accompagnement Québec-Guatemala de juin à décembre 2018. Pour 2019, elle s’est impliquée auprès de la Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU) ainsi qu’auprès de la Revue québécoise de droit international (RQDI), représentant l’organe scientifique de la Société québécoise de droit international.

 

Dominique Denoncourt

Administratrice

Dominique Denoncourt termine actuellement un baccalauréat en études internationales à l’Université de Montréal, suite à un passage en théâtre et journalisme au Conservatoire Lassalle. Polyglotte, globe-trotteuse et artiste à ses heures, elle s’intéresse tout particulièrement aux mouvements féministes et décoloniaux en Amérique latine et en Afrique. Elle s’implique à titre de bénévole au sein du PAQG depuis 2017.

 

Lazar Konforti

Administrateur

Doctorant et chargé de cours à l’Université de Toronto, Lazar s’intéresse à l’économie politique du développement. Présentement, il étudie l’accaparement des terres et les luttes paysannes dans le nord-est du Guatemala. Auparavant, il a travaillé en coopération internationale, évaluation de projets et recherche appliquée dans le secteur communautaire et à milité ou collaboré avec divers groupes de solidarité internationale au fil des années.

 

Étienne Roy-Grégoire

Administrateur

Étienne Roy Grégoire est un chercheur postdoctoral à la faculté de droit de l’Université McGill et au Centre Perelman de Philosophie du Droit à l’Université libre de Bruxelles (2019-2022). Il détient un doctorat en sciences politiques de l’Université d’Ottawa, une maîtrise en sciences politiques de l’Université du Québec à Montréal et un baccalauréat en anthropologie de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur les régiems de régulation du secteur minier, en particulier au Canada et en Amérique Latine. Il a travaillé plusieurs années dans le domaine des droits humains en Colombie et au Guatemala.

 

Marie-Dominik Langlois

Administratrice

Étudiante au PhD en sociologie à l’Université d’Ottawa, Marie-Dominik Langlois a travaillé comme coordonnatrice dans différentes organisations de droits humains pour l’Amérique latine ou sur les enjeux extractifs de 2005 à 2013. Coordonnatrice du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les territoires de l’extractivisme (GRITE) depuis 2017, elle a collaboré à différents projets de recherche sur les questions minières et l’Amérique latine et a traduit des textes académiques de féministes latino-américaines de l’espagnol au français. Ses recherches portent sur la réaffirmation identitaire du peuple xinka, sa résistance à l’exploitation minière et sa défense du droit à la consultation dans le Sud-Est du Guatemala

 

Alexe Allard

Administratrice

Bio à venir.