Archives
 

Festival Hagamos Memoria : l’art au service de la mémoire

Festival Hagamos Memoria : l’art au service de la mémoire

C’est dans une ambiance festive qu’a eu lieu, le dimanche 4 mars dans la ville de Guatemala, la première édition du festival Hagamos Memoria («faisons la mémoire»). Un festival d’art engagé qui vise à commémorer le conflit armé et le génocide, trop souvent négligés par les autorités nationales et par une frange importante de la population guatémaltèque.

Au menu : exposition de photos, visionnement de documentaires, lecture de poèmes et prestations musicales par des musicien.ne.s de tous les styles avec un but commun : commémorer ces tristes événements par la création d’un espace d’expression festif où peut s’exprimer la nouvelle génération d’artistes guatémaltèques.

L’événement s’était déroulé au Theatro Lux, une salle de spectacle sur la fameuse Sexta, dans la Zone 1. Une rue où se côtoient restaurants, boutiques, vendeurs ambulants et amuseurs de rue, qui est souvent achalandée le week-end. Avec un DJ à l’extérieur, les éléments étaient rassemblés pour attirer plusieurs personnes, pour y passer soit quelques minutes entre deux achats, ou y passer l’après-midi complet.

La rappeuse Gabriela Bolten, était parmi les nombreuses participantes au concert. Ces paroles crues mêlées à des rythmes prenants a enflammé le public

 

Article et photos de François Robert-Durand